echographie 2D

Les échographies réalisées au cours de la grossesse sont le plus souvent au nombre de trois. Elles permettent de définir l’âge du fœtus et la date probable de la naissance. Elles permettent aussi d’étudier la morphologie du fœtus et de diagnostiquer des anomalies, des malformations.

L’échographiste prend des mesures précises des différentes parties du corps de l’enfant, un protocole commun à tous qui leur permet de diagnostiquer la plupart des malformations.

Lors de l’échographie 2D, les ultrasons permettent d’obtenir une première image de l’enfant. Cependant, en fonction de la position du foetus, il est souvent impossible de le voir complètement. Ce type d’échographie n’est donc pas infaillible pour détecter les fentes labiales.

En cas de détection d’une fente labiale, il sera possible de mesurer sa largeur et ainsi anticiper le déroulement de l’opération réparatrice. Il faut cependant noter que la largeur constatée lors de l’échographie n’est pas prédictive du résultat post opératoire.

Concernant la fente palatine (anciennement appelée « bec de lièvre »), son diagnostic est plus compliqué. En effet, lorsqu’elle est isolée, elle n’est pas visible depuis l’extérieur. L’échographiste peut constater des signes indirects, comme une position anormale de la langue, mais il peut y avoir des erreurs de diagnostic.