Embryologie

Les fentes labio palatines (anciennement appelée « bec de lièvre ») sont des malformations congénitales, c’est-à-dire constatées à la naissance. Dans la formation du visage de l’enfant, trois bourgeons se rejoignent et fusionnent sous le nez pour former la lèvre supérieure. Cette fusion des bourgeons faciaux a lieu à la fin du premier mois de grossesse, vers le 36ème jour. Parfois la fusion n’a pas lieu et la fente reste entre les bourgeons, si ce défaut touche un seul côté, la fente est unilatérale, s’il touche les deux côtés, la fente est bilatérale.

Pour le palais, deux lames s’abaissent, se rapprochent et se soudent au milieu, vers le 40ème jour. Cette fermeture se fait progressivement de l’avant vers l’arrière jusqu’à former la luette à l’extrémité postérieure. Un défaut de fusion entre ces deux lames provoque une fente palatine.

La cause réelle du défaut de fusion entre les bourgeons n’est toujours pas vraiment connue. Une origine génétique est probable, des équipes américaines ont identifié des gènes plus fréquents dans les cas de fentes (Nature Genetics, May 2010). Mais elle n’est démontrée que dans des cas de fentes palatines associées à d’autres malformations, syndrome de Van der Woude par exemple. Le tabac, la prise de médicaments (anti épileptiques) par la maman, peuvent également être responsables de l’apparition d’une fente chez le bébé.

Fente palatine - Défaut de fermeture | Fentes Labio Palatines

Defaut de fermeture bilaterale en debut de fusion fente labio palatine bilaterale totale

Défaut de fermeture en début de fusion de fente palatine | Fentes Labio Palatines

Defaut de fermeture en debut de fusion fente labio palatine totale unilaterale

Fente labiale isolée - Défaut de fermeture | Fentes Labio Palatines

Defaut de fermeture en fin de fusion fente labiale isolee