Les fentes palatines

La pathologie

La fente palatine, lorsqu’elle est isolée n’est pas visible de l’extérieur. C’est pourquoi parfois le diagnostic peut ne pas être fait immédiatement à la naissance. Elle est due à un défaut de fusion entre les deux lames palatines vers le 40ème jour du développement embryonnaire. La fente peut toucher tout le palais, il s’agit d’une fente vélo palatine, ou seulement la partie la plus postérieure du palais (photo 1), il s’agit alors d’une fente vélaire.

Les causes

Aujourd’hui encore nous avons du mal à établir exactement la cause de cette pathologie. Il est avéré qu’une part d’hérédité joue un rôle dans son développement, puisqu’une femme ayant déjà eu un enfant souffrant d’une fente palatine a plus de risque d’en avoir un second lui aussi touché.
Lors de la période de gestation, la consommation d’alcool et de tabac accentuent les chances que l’enfant soit porteur d’une fente. Certains médicaments ont aussi été identifiés comme facteurs aggravants.

Néanmoins, les cas d’origine héréditaire ne représentent que 20% des patients. La plupart du temps, c’est une anomalie lors de la fusion des bourgeons nécessaires à la fermeture du visage durant la phase embryonnaire qui en est la cause. Pour permettre cette fusion, notre organisme est programmé pour déclencher la mort cellulaire et c’est à ce stade que se développent les malformations. Plusieurs questions sont encore sans réponse à ce sujet.
Plus rarement, il se peut aussi que les bourgeons ne rentrent tout simplement pas en contact.

La prévention

L’origine de la déformation étant toujours actuellement difficile à déterminer, il n’existe pas réellement de solution permettant de prévenir son apparition. La prise de supplément d’acide folique et le maintien d’une alimentation saine et équilibrée restent malgré tout des précautions réduisant les risques.

Les symptômes

La fente palatine peut laisser passer des aliments de la bouche vers le nez. L’alimentation au sein est difficile, le plus souvent inefficace car l’enfant aspire l’air par le nez. Il faut conseiller un biberon adapté (voir traitement Le palais). Il existe des formes particulières de fentes palatines, rondes en avant (photo 2), elles évoquent un syndrome de Pierre Robin (voir Traitement Syndrome de Pierre Robin).

Parfois la fente vélaire est incomplète, il persiste un peu de muqueuse au milieu, mais il n’y a pas de muscle, il s’agit d’une fente sous muqueuse du voile (photo 3). Parfois dans les fentes palatines, la trompe d’Eustache fonctionne mal, ceci est responsable d’otites séreuses. Une mise en place d’aérateurs trans tympaniques est alors nécessaire (voir L’oreille).

Le suivi post chirurgie

Après la chirurgie, réalisée entre 4 et 6 mois, une surveillance de la parole et de la croissance du maxillaire est indispensable. Un bilan orthophonique précoce et un suivi régulier sont réalisés, si besoin une rééducation orthophonique est conseillée. La croissance du maxillaire est contrôlée, un traitement orthodontique précoce peut être mis en place pour stimuler la croissance. Si la parole est incorrecte entre 4 et 6 ans, malgré une bonne rééducation orthophonique, une deuxième chirurgie est proposée, il s’agit d’une pharyngoplastie. Elle permet de corriger les fuites d’air par le nez lors de la parole.
Concernant l’alimentation, il se peut qu’elle soit troublée car l’enfant a des difficultés à téter. A cause du trou au niveau du palais, l’évacuation de l’air est plus complexe lorsqu’il ingurgite. L’utilisation de tétine spécialisée est alors recommandée.

Fente vélo palatine d'un bébé | Fentes Labio Palatines

Fente vélo palatine isolée

Fente palatine sous muqueuse du voile | Fentes Labio Palatines

Fente sous muqueuse du voile

Syndrome Pierre robin - Voute palatine | Fentes Labio Palatines

Fente palatine en arche romane ( syndrome de pierre robin )

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

6 Commentaires

  • Francis
    Posté à 10:02h, 04 juillet Répondre

    Comment assurer une bonne alimentation pour un bébé qui souffre de fente palatine ?

    • Dr Jacques Saboye
      Posté à 09:38h, 05 juillet Répondre

      L’utilisation d’un biberon adapté de type Habermann est la meilleure façon d’alimenter votre bébé s’il présente une fente palatine

  • Romain
    Posté à 11:31h, 27 juin Répondre

    Pour un bébé qui souffre de fente palatine et qu’on a pas pu opérer dans les premiers mois, est ce qu’un suivi psychologique est nécessaire ?

    • Dr Jacques Saboye
      Posté à 09:51h, 28 juin Répondre

      La fermeture de la fente palatine ne doit pas être réalisée trop tôt. Avant 4 mois elle est totalement inutile et dangereuse pour les enfants. Elle doit être réalisée entre 4 mois et 12 mois, qui sont les meilleurs périodes pour obtenir une dissection parfaite et une bonne cicatrisation.

  • Michelle
    Posté à 09:56h, 20 juin Répondre

    Bonjour docteur, est ce que les fentes palatine sont héréditaires ? et comment peut on prévenir ce type de défauts, je suis enceinte et nous avons 2 enfants de la famille qui sont nés avec des défauts de la fente palatine.

    • Dr Jacques Saboye
      Posté à 09:57h, 21 juin Répondre

      Bonjour, il y a probablement une certaine hérédité génétique dans les fentes palatines. À ce jour elle n’est pas complètement prouvée et le diagnostic est difficile sur des tests génétiques.

+33 (0)5 61 53 80 80